res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Wanze-Bas-Oha écrase Templiers (Vers l'Avenir - H/W - 21/03/2016)

21 mars 2016 - 16:50

Avec cinq buts en moins de vingt minutes, les Wanzois n’ont fait qu’une bouchée d’une équipe de Templiers qui aurait néanmoins pu faire 1-1.

Wanze-B. Oha - Templiers : 7 - 0

Sèchement battu 1-9 à domicile la semaine passée par Ougrée, Templiers rendait visite au leader wanzois en espérant faire meilleure figure. Mission réussie pour les hommes de Di Stephano qui, malgré l’ampleur d’un score légèrement forcé, ont offert un visage positif en pratiquant un jeu tourné vers l’avant.

La première période s’apparentait à un chemin de croix pour Templiers. Néanmoins, lors des vingt premières minutes, les Condrusiens tenaient le choc même si les visités se montraient dangereux par Mercenier, Moulin, Belme et Vreven. Wanze-Bas-Oha ouvrait la marque à la 22e : un centre de Kabombo trouvait Vreven qui, malgré une tête de moins que les deux défenseurs centraux adverses, ouvrait la marque du front (1-0). Templiers réagissait avec plusieurs possibilités dont une de Depouhon déviée par Gallée sur la latte. Sur le contre, Moulin partait seul vers Bisenius qui stoppait fautivement l’ailier wanzois dans le grand rectangle. Si l’arbitre accordait le penalty, il se contentait d’avertir le portier condrusien, Belme se chargeant de convertir la sentence (2-0).

Le 3-0 venait d’un autre contre rondement mené. Vreven récupérait le ballon devant le rectangle de Gallée pour lancer Moulin dont le centre trouvait Belme qui inscrivait son second but personnel. Templiers encaissait deux nouveaux buts coup sur coup avant la pause. Le 4-0 venait des pieds de Mercenier qui trouvait Vreven pour sa deuxième rose de l’après-midi. Vreren aurait pu faire 5-0 sur un joli centre de Simonet mais il était devancé par Fluzin qui déviait le ballon dans ses propres filets.

À la pause, Pierre Longueville effectuait ses trois changements. Remplaçant Vreven en pointe, Boussard en profitait directement pour faire grimper le score à 6-0. Pas rassasié mais plus aussi affamé, Wanze Bas-Oha levait le pied. Le jeu se déroulait largement dans la moitié de terrain de Templiers mais les hommes de Pierre Longueville trouvaient moins facilement la dernière passe tranchante.

Lors du dernier quart d’heure, le danger se précisait de nouveau devant le but de Bisenius. Boussard à trois reprises et Mailleux manquaient le 7-0 mais ce n’était que partie remise. À deux minutes du terme, Belme tentait un tir que le malheureux Fluzin déviait dans son but.

Stéphane Rigo

Vestiaires

Wanze-Bas-Oha

Pierre Longueville : « Défense solide »

Le coach wanzois se félicte nouvelle victoire : « Nous avons débuté un peu lentement mais Vreven a une nouvelle fois débloqué la situation. Templiers a alors tenté d'égaliser mais nous pouvons compter sur une défense solide et un très bon Gallée. Nous avons fait 2-0 et la suite s'est très rapidement enchaînée. Nous avons un peu gâché la seconde période, mais tout avait été fait avant la pause. »

Vincent Vreven : « Plutôt rare »

Auteur de deux buts en une période, l'attaquant de poche wanzois expliquait : »Il m'est déjà arrivé de marqur des buts de la tête mais moins ces derniers temps car le coach me demande de me positionner devant le rectangle sur les corners en notre faveur. La réussite me sourit, surtout depuis le début du deuxième tour. J'ai débloqué quelque fois les matchs mais cela n'a pas toujours été le cas, je me souvient avoir raté une belle possibilité à 0-0 contre Geer »

 

Templiers

Philippe Di Stephano : « Positif malgré tout »

Fabrice Piters parti en Pologne pour raisons professionnelles, c'est son adjoint qui officiait en tant que T1 : »Nous avons tenu le coup durant vingt minutes mais la suite fut compliquée. L'ouverture du score nous a fait mal mais nous avons su réagir avec cette occasion sur la latte. WBO nous a fait très mal en contre. Néanmoins, je n'ai rien à reprocher à l'équipe qui, avec beaucoup de jeunes, n'a rien lâché. »

Kevin Bisenius : « Moins fâché »

Pas évident d'encaissé vingt buts en trois matches. « J'étais particulièrement remonté après les neuf buts que nous avait mis Ougrée la semaine passée, nous confiait le portier condrusien. Mais ce dimanche, tout le monde s'est battu. Ce 7-0 est forcé. Wanze-Bas-Oha a eu un maximum de réussite. Le plus dur à avaler, c'est le dernier but. J'étais sur la trajectoire de l'envoi de Belme qui semblait filer de peu à côté mais pas de chance pour Benjamin (Fluzin) qui a dévié une deuxième fois le ballon dans notre but. »

Commentaires