res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Xhoris B prive Templiers B du titre (Vers l'Avenir - H/W - 02/05/2017)

2 mai 2017 - 14:15

Xhoris B a joué un match courageux au terme duquel il empoche une victoire et la tranche. Templiers B, lui, laisse le titre à Ougrée B.

Xhoris B - Templiers B : 2 - 1

Toutes les conditions étaient réunies pour que Templiers B accède à la P3. Cependant, il devait d’abord passer sur un Xhoris B en forme.

Le coup d’envoi est donné et Templiers B rentre bien dans le match. Néanmoins, Xhoris B évolue en contre et se montre dangereux. Les locaux vont même créer la surprise en ouvrant la marque. Lancé en profondeur, Gillard ajuste Piette à la 10e minute. (1-0). Les visiteurs ont les jambes coupées et ne montrent pas grand-chose. Le terrain, sautillant, joue son rôle et la balle passe plus de temps dans les airs qu’au sol, ce qui fait les affaires des Xhorisiens. Templiers B ne veut pas encaisser un deuxième but et se montre offensif. Luymoeyen rate son face-à-face avec Pipelart et peu après, Bernard voit sa tête s’écraser sur le montant. Peu avant la mi-temps, Claessens reprend un corner de la tête mais sa reprise passe juste au-dessus. Mi-temps.

Le second acte s’ouvre sur une domination de Templiers B. Claessens touche encore une fois le poteau, tout comme Beldjoudji. Xhoris B, lui, défend mais reste dangereux en procédant par contre-attaque. à la 70e, Van Laeken prend de vitesse l’équipe de Xhoris B tout entière et envoie un centre que Prémane touche de la main. Penalty. Maroye s’élance, le rate, et est remplacé dans la foulée. Il reste alors dix minutes à jouer et Templiers B égalise enfin. Sur un corner, Gruslet s’élève plus haut que tout le monde et égalise. 1-1. Les Templiers poussent et héritent d’une énorme occasion mais après un cafouillage dans le rectangle, ils ne parviennent pas à marquer. Sur l’action qui suit, Thomas Lognoul profite d’une erreur de Beldjoudji pour doubler le score. 2-1. Xhoris B remporte la tranche tandis que Templiers B peut se mordre les doigts…

Thomas Putzeys

Commentaires