res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Braives en danger à Templiers? (Vers l'Avenir - H/W - 04/02/2017)

4 février 2017 - 11:13

À la lutte avec Geer pour le gain de la deuxième tranche, Braives aborde un déplacement délicat à Templiers. «C’est en quelque sorte un nouveau championnat qui débute, donc c’est difficile de savoir où les équipes en sont», explique Olivier Franquin qui sait de quoi son adversaire est capable.

«Et en plus, les Nandrinois, qui ont connu une fin d’année difficile, telle une bête blessée, voudront sans doute se réveiller.»

Quoi qu’il en soit, les Hesbignons doivent s’imposer s’ils veulent continuer à espérer. «Nous n’avons plus notre sort entre nos mains. On doit donc faire le job, c’est-à-dire empocher un 6 sur 6 en espérant que Geer trébuche face à Engis ou à Couthuin. Les joueurs en sont conscients surtout depuis… cette semaine car durant la trêve, l’assiduité de certains n’a pas été exemplaire et ça, c’est frustrant.»

Qu’Olivier Franquin se rassure, Claude Libert a dû lui aussi faire place au manque d’implication d’une partie de son noyau en plus de devoir constater que des garçons comme Duchêsne et Mertens restaient aux abonnés absents. «Ce sont toujours les sept ou huit mêmes qui se sont présentés aux entraînements ce qui n’a pas favorisé du bon travail», déplore le coach condrusien.

«Pourtant, après notre mauvaise série qui a ponctué la fin de l’année civile, c’était l’occasion de se remobiliser, de prendre conscience qu’il fallait remettre l’ouvrage sur le métier mais il n’en a rien été. Nous aborderons donc Braives avec un noyau rajeuni, mais, néanmoins, l’envie de bien faire sera présente face à un adversaire qui a lui terminé 2016 en boulet de canon.»

Jean-Luc Braida

Commentaires