res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Match arrêté entre Templiers B et Flémalle B  (La Meuse - H/W - 27/10/2016)

27 octobre 2016 - 11:22

L’homme en noir s’est senti menacé.

Le duel entre Templiers-Nandrin B et Flémalle B n’a pas été à son terme. L’arbitre s’est senti menacé dans son intégrité physique et a préféré clore une rencontre qui avait déjà accouché de quatre cartons rouges. Reste à voir si le CP décidera de rejouer le match ou si le score (4-3 pour Templiers B) sera acquis.  

Alors qu’il menait 4-3 contre Flémalle B à cinq minutes de la fin du match, Templiers-Nandrin B a vu sa rencontre stoppée par l’arbitre. Celui-ci s’est senti menacé dans son intégrité physique et a décidé que tout le monde rentrait au vestiaire. « C’était un match très tendu avec beaucoup de duels costauds », explique Julien Lannoy, le mentor des Condruziens, qui comme les Flémallois, a vu son équipe terminer la rencontre à neuf. « On reçoit un premier carton rouge totalement mérité vers la demi-heure de jeu. Un de mes joueurs a effectué un mauvais geste, qui n’a pas fait mal à son adversaire, mais qui n’a pas sa place sur un terrain de foot. C’est ensuite Flémalle qui a vu un des siens être exclu pour une bousculade. »

Et l’homme en noir a encore dégainé en seconde armure. « Un de mes gars a marché sur le pied d’un joueur de Flémalle sans le faire exprès, car il était un peu en retard dans sa tentative pour récupérer le cuir. L’arbitre a voulu donner un carton jaune, mais le coach de Flémalle B a fait pression pour qu’il soit exclu », s’exclame Julien Lannoy, qui commente également la dernière exclusion des Liégeois. « Un de mes joueurs sort du terrain avec le ballon et un joueur adverse vient le tacler alors qu’on ne joue plus en attendant la remise en touche. » Il reste alors cinq minutes de jeu et l’arbitre décide de mettre un terme à la rencontre. « Dans son rapport, il dit qu’il s’est senti menacé par les joueurs et le coach de Flémalle. Il ne reproche rien à notre équipe. Mais il faut reconnaître que le match était très tendu et que l’intégrité des joueurs était menacée également. »

Reste désormais à voir ce que va décider le comité provincial dans les prochaines semaines. « Ce n’est pas la première fois que Flémalle B voit un de ses matches être arrêté cette saison. En plus, le coach adverse n’a rien fait pour calmer la situation. De notre côté, on préfère attendre de voir ce qui va se passer. Ce que je tiens par contre à dire, c’est qu’avant ce match, mes joueurs n’avaient jamais pris de cartons rouges durant les premières rencontres. On verra donc si le CP juge qu’il est bon de rejouer la rencontre ou si le score est acquis », termine le mentor des Templiers.

Olivier Joie

Commentaires