res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Templiers-Nandrin n’a pas dû forcer (La Meuse - H/W - 12/09/2016)

12 septembre 2016 - 16:37

Le derby condruzien a rapidement tourné en faveur de Templiers-Nandrin qui a livré une prestation appliquée. En face, la Clavinoise a fait douter les locaux en seconde armure sans pour autant faire la différence.  

Victoire tranquille pour Templiers-Nandrin qui a rapidement pris l’avance au tableau d’affichage. « On a bien contrôlé la rencontre durant cette première mi-temps. On aurait même pu rentrer au vestiaire avec un plus gros avantage. Mais on a raté trop d’occasions », expliquait Claude Libert, dont les hommes ont perdu de leur superbe en seconde armure. « J’avais demandé à mes gars de contrôler notre avance et conserver le cuir. Mais ils ont fait le contraire. Lorsque Clavier a planté son but, j’ai senti que mon équipe n’était plus à l’aise. Mais on a heureusement réussi à tuer le match. »

Grâce à ce succès, Templiers-Nandrin possède 8 points. « Je suis satisfait par l’envie affichée par mes troupes ce dimanche. Mais on doit continuer à travailler car on se cherche encore sur le terrain. »

Du côté de la Clavinoise, Christophe Keszler estimait que la lourde défaite de son équipe ne reflétait pas vraiment la physionomie du match. « À 2-1, on a senti que notre adversaire doutait et n’en menait pas large. Malheureusement, on n’a pas su concrétiser. Je regrette aussi que mon groupe n’ait joué qu’une demi-heure en seconde période », expliquait le T1 condruzien, dont l’équipe reste sur un bilan d’un point sur quinze. « On signe les mêmes débuts que l’an dernier. On savait que ce ne serait pas évident vu tous les changements dans le noyau. Il faut continuer à travailler et espérer que la roue tourne en notre faveur », terminait l’entraîneur des Claviérois.

Olivier Joie

 

Les tournants 

1re : Lierneux centre au second poteau où Murtezi met en retrait de la tête pour Pessotto qui a bien suivi (1-0).

25e : le centre de Pessotto est dévié par Murtezi en direction de Marques Martins qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (2-0).

57e : décalé sur le côté gauche du rectangle, Wilmet tente sa chance. Sa frappe surprend Henrotte qui s’était avancé et termine en pleine lucarne (2-1).

60e : Duchesne isole Murtezi face au gardien. Ce dernier tente un lob qui s’écrase sur le piquet.

78e : le cuir traîne dans la défense claviéroise. Depouhon surgit et expédie une puissante frappe qui ne laisse aucune chance au gardien (3-1).

87e : le coup franc de Hotton est malencontreusement dévié par Mertens dans son propre but (4-1).

88e : joli mouvement de Templiers qui voit le centre de Lierneux être recoupé par la tête imparable de Hotton (5-1).

Commentaires