res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Couthuin accroche Templiers (Vers l'Avenir - H/W- 29/08/2016)

29 août 2016 - 17:29

Face à un Templiers-Nandrin peu inspiré, Couthuin a joué un premier acte solide avant de voir son adversaire pousser, mais il a préservé un bon point.

Templiers-Nandrin est invaincu après deux journées mais Couthuin, qui compte un point de moins, ne se présente pas pour autant en victime consentante. Son entame de match est même convaincante car le pressing haut qu'il exerce gêne la mise en place du jeu local. Le premier quart d'heure est stérile puis Martins alerte Laloux d'une frappe tendue que le portier couthimois repousse sans peine. La riposte qui tombe du pied de Baucamp, plus incisive mais Henrotte claque avec brio la frappe en cloche du médian visiteur.

Templiers-Nandrin est à côté de ses pompes et Beldjoudi secoue ses coéquipiers pour qu'ils se réveillent, mas les minutes qui suivent confirment la tendance. On n'est donc pas étonné de voir Couthuin l'ouverture à la 30e. Sur un centre venu de la droite, Beldjoudi devance la sortie de Henrotte et envoie vers la ligne de but d'ou Palluotto tente un extérieur du pied que Henrotte, pris à contre-pied, prolonge dans son but (0-1 ).

Templiers-Nandrin ne réagit que via des ballons arrêtés, certes cadres par Murtezi, mais sans danger pour Laloux. A la pause, Claude Libert secoue ses hommes pour susciter une réaction: «On a joué sans rythme, sans envie, nous n'étions pas présents dans les premiers et deuxièmes duels. Mes éléments créatifs étaient aux abonnés absents et l'avantage de Couthuin était logique.» Le message du coach semble être entendu car les Naridrinois affichent davantage de détermination en remontant sur le terrain. Mais Uran Murtezi, via une frappe flottanteet un front qui file sous la transversale, voit Laloux gagner les duels.

Hotton, Depouhon et Beldjoudi se retrouvent aussi en bonne position pour conclure mais le dernier geste est chaque fois imprécis. Clairement dominé, inexistant dans le rectangle adverse, Couthuin semble dès lors parti pour enregistrer son deuxième succès mais c'est sans compter sur ce ballon bondissant qui vient heurter le bras de l'infortuné Carlozzi à la 83e. Le directeur de jeu indique le point de penalty et Murtezi se charge de la conversion pour une égalisation méritée qui reflète finalement le déroulement d'une partie qu'aucune des deux formations ne méritait de gagner. «Et je n'ai pas l'intention de faire la fine bouche : c'est un bon point», ponctuait Walther ZarnowsKi en rentrant au vestiaire.

Jean-Luc BRAIDA

 

VESTIAIRES

Templiers-Nandrin

Akpandja : « On voulait la victoire »

Aligné à larrière droit défensif, puis replacé dans l'axe médian,Allan Akpandja, analysait : « En première période, nos n'avons pas réussi à poser notre jeu au sol et nous avons abusé de long ballons. Le coach nous a remis en place durant la pause et a insisté pour que l'on respecte les consignes. Le message a été bien entendu et nous nous sommes créé de nombreuses occasions sans être concret. Heureusement le penalty est tombé mais cela reste insuffisant car on voulait la victoire. »

Couthuin

Palluotto : « Intelligence »

Aligné en point d'appui offensif, Luca a inscrit un but… de buteur. «Je pouvais centrer mais j'ai tenté un extérieur du pied qu'Henrotte ne pouvait que prolonger dans son but. C'est mon deuxième but en deux matches et en… deux occasions ce qui me rend heureux. Mais je suis aussi frustré d'avoir vu Templiers revenir sur ce bête penalty, même si on a été acculé toute la deuxième période. Pour l'intelligence et la maturité affichées, on méritait ce point.»

Commentaires