res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Templiers s'est reconstruit...pour le Top 5 ? (Vers l'Avenir - H/W - 17/06/2016)

20 juin 2016 - 15:28

Après avoir pris quelques jours de détente à l'étranger, j'ai pris connaissance ce lundi des articles de presse publiés à l'occasion de la présentation de l'équipe de Templiers-Nandrin.

Je vous livre « in extenso » l'article publié à ce sujet par Xavier Lempereur de Vers l'Avenir.

Jean-Pierre WYNS

Les hautes ambitions n’ont pas été concrétisées la saison dernière. Désormais, le président Hossay parle de Top 5. Libert saura-t-il relever le défi?

Depuis la descente de P2 en P3, Templiers-Nandrin est ambitieux chaque saison. Les Nandrinois n’ont pas réussi à surfer sur la vague de la montée de la saison dernière pour renverser tout sur leur passage. Si le club a connu beaucoup de changements au niveau sportif, le président des Templiers n’en reste pas moins confiant. «De gros morceaux ont quitté la série comme Banneux et Wanze/Bas-Oha, commente le président Éric Hossay. La série sera plus ouverte que jamais. Voilà pourquoi j’ai l’intime conviction que Templiers-Nandrin a sa chance de se mêler aux équipes du Top 5, voire du Top 3.»

Pour mener la barque de la P2, l’entraîneur qui a été désigné est Claude Libert. Ancien joueur du club, l’ex-coach de Clavier a à cœur de relever le défi de Templiers-Nandrin. «Jusqu’à présent, je n’ai connu que la pression d’un club qui se bat pour ne pas descendre. À Templiers, il y a également de la pression, mais de la pression positive car le comité veut que nous disputions les premiers rôles. Certes, il y a eu beaucoup de départs, dont celui de Nicolas Degbomont, un super joueur. Mais ce n’est pas forcément plus mal de repartir avec un nouveau groupe. Chacun va repartir d’une feuille blanche. Je vais devoir m’adapter aux joueurs, comme les joueurs vont devoir s’adapter à moi. »

Le point positif pour Claude Libert, c’est tout de même de pouvoir compter sur ce qui sera certainement le meilleur gardien de la P2A. «Même si Kevin Bisenius est un très bon gardien, on ne pouvait pas laisser passer l’opportunité de recruter un gardien de la trempe de Jérôme Henrotte,explique le coach des Nandrinois. C’est un vrai mangeur de foot, c’est également quelqu’un de très rassurant pour une défense. Et comme mon but premier est de consolider la défense, Jérôme est la personne idéale pour défendre les cages. On devra veiller avant tout à ne pas encaisser tout en essayant de marquer ce petit but qui pourra faire la différence. »

Ce n’est qu’à cette condition que Templiers-Nandrin pourra intégrer le Top 5. Quels sont, selon Claude Libert, les plus gros adversaires cette saison en P2A? «Comme d’habitude, je pense que l’on peut pointer Ougrée qui a transféré comme s’il allait accéder à la P1, Braives, Geer ou encore Engis. L’important pour nous est de prendre un bon départ pour ne pas être largué dès le début. »

Et les choses sérieuses commenceront le 2 août pour Templiers-Nandrin avec un premier match de coupe D-FI face aux espoirs de Hamoir. Que la saison commence pour ces Nandrinois plus ambitieux que jamais…

Xavier Lempereur

 

 

 

 

 

Depouhon, le dernier rescapé !

Il y a de cela deux saisons, Fabrice Piters a débarqué avec une kyrielle de joueurs de feu Ivoz.Welter, D. Hoven, Di Pasquale, Guizzetti ou encore Depouhon. Avec le départ de Piters, ces joueurs ont décidé de ne pas poursuivre l’aventure à part Kenny Depouhon. «Il est vrai que cela faisait plusieurs saisons que j’évoluais sous les ordres de Fabrice Piters, explique l’imposant milieu des Templiers. Après avoir connu de superbes années sous ses ordres, il était temps pour moi de découvrir autre chose, de découvrir d’autres méthodes. Le discours de Claude Libert m’a en tout cas bien plu.»

Malgré les départs de ses camarades mais aussi de très bons joueurs comme Degbomont, Onal ou encore Bisénius, Kenny Depouhon est confiant pour la saison qui arrive. «Il est vrai que notre groupe va pas mal changer. Il y a beaucoup de jeunes avec de la qualité. On a disputé une rencontre amicale il y a de cela quelques semaines, c’était plutôt pas mal et encourageant pour la suite. Oui, Templiers-Nandrin a les armes pour terminer dans le Top 5. "         

 

VITE DIT Pas de 2e gardien

Après avoir longtemps cherché un 2e gardien pour sa P2, les Nandrinois ont décidé de partir avec Jérôme Henrotte en tant que numéro 1 et «personne» derrière lui. «J’ai fonctionné avec un seul gardien à Clavier durant toute la saison et cela s’est très bien passé», explique Claude Libert. S’il le faut, l’entraîneur des gardiens, Éric Noël pourra également jouer tout comme Quentin Piette, le dernier rempart de la P4. «Et, si c’est le cas, on trouvera une solution pour la P4, explique le T1 des Templiers. Un U19 jouerait certainement avec la 2e équipe. »

Un programme de reprise

«Seuls les cons ne changent pas d’avis. Il y aura un programme de reprise avant les entraînements.» Ces mots sont signés Claude Libert. Mais pourquoi donc avoir changé son fusil d’épaule? «J’ai besoin que tout le monde travaille de la même manière pour la reprise le 19 juillet. »

Legrand et Noël en plus

Frédéric Legrand sera là pour assister le T1. Il connaît bien le club, notamment pour avoir entraîné les Nandrinois (la P4) il y a de cela quelques saisons. Éric Noël, qui dispensait déjà des entraînements spécifiques pour gardiens le mercredi à Templiers-Nandrin, sera lui l’entraîneur attitré des gardiens et accompagnera donc la P2 chaque dimanche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires