res-templiers-nandrin : site officiel du club de foot de NANDRIN - footeo

Templiers reprend goût à la victoire (JPW)

4 avril 2016 - 17:10

Après les lourdes défaites face à Wanze/Bas-Oha et Ougrée, Templiers se devait de montrer à ses supporters qu'ils ne s 'étaient pas rendus au stade du Péry pour rien.

Toutefois, les joueurs de Xhoris ne s'étaient pas déplacés pour faire de la figuration, bien qu'il s'agisse d'un match sans réel enjeu. Le football proposé par les visiteurs était âpre bien que correct, et l'arbitre maintenait cette correction dans le jeu en avertissant de jaune à 10 reprises les acteurs de cette partie.

Bien que déforcés par les absences de nombreux titulaires, après le quart d'heure d'observation, les joueurs de Templiers prirent l'avantage à la 18e minute par un tir lobé de Depouhon sur le gardien : 1-0.  La partie restait équilibrée, et le gardien Bisenius dut faire preuve de ses qualités pour maintenir son but vierge. Petit à petit, les Templiers crurent en leur chance et Degbomont doubla le score à la 27e minute : 2-0.  Il ne fallu pas attendre bien longtemps pour voir ce même Degbomont alourdir le score à la 33e minute : 3-0.

Après la pause, le coach fit rentrer de jeunes joueurs qui évoluent normalement au sein de l'équipe B, mais les joueurs locaux continuèrent sur leur lancée, bien que l'on ait pu constater que des consignes plus défensives avaient été demandées par le coach Piters.  Le jeune Godart, 17 ans, remplaça à la 51e minute Degbomont, qui chuta mal sur son épaule suite à une faute adverse et se fractura la clavicule. Sa saison est terminée.Qu'à cela ne tienne, à peine entré au jeu et plus vif que les défenseurs Xhorisiens, Godart alla marquer son but à la 57e minute : 4-0.

Mais les visiteurs n'allaient pas baisser les bras et l'attitude défensive prise par les Templiers au cours de cette seconde période, leur permit de revenir dans le match et autorisa, deux minutes plus tard, à Xhoris de réduire la marque par De Bruyn à la 59e minute : 4-1.  Les joueurs locaux ne dépassaient qu'a de rares moments la ligne médiane, et sur un corner en faveur de Templiers, on a même vu les quatre défenseurs sur une même ligne alors qu'un seul joueur adverse se trouvait dans le rond central !

Il n'en fallait pas plus pour qu'au fil du temps, les joueurs de Xhoris, prirent de plus en plus confiance et se montraient de plus en plus menaçant, tant et si bien que Bayonnet conclut une attaque à la 69e minute par un but : 4-2.  Restant toujours cloîtrés dans leur moitié de terrain, les joueurs de Templiers subirent de plus en plus le match et ne parvinrent plus à développer une attaque digne de ce nom. Il n'en fallait pas plus à Goose pour battre Bisenius une troisième fois à la 74e minute : 4-3.

Alors qu'il ne restait plus que 16 minutes à jouer, on croyait à une nouvelle déroute de l'équipe locale, mais il n'en fut rien.  Les Templiers tenaient bon et terminaient le match sur cette victoire qu'ils n'avaient plus remporté depuis le 14/02/2016.

Fabrice Piters nous confiait après la rencontre, «Nous étions pourtant déforcés, mais nous avons su concrétiser nos occa­sions pour me­ner 3-0 à la pause. À la re­prise, alors qu'il ve­nait de mon­ter au jeu, le jeune Go­dart a fait 4-0 puis quelques er­reurs de jeu­nesse ont pro­fi­té à Xho­ris qui est re­ve­nuà 4-3. Point noir, l'inte­nable Deg­bo­mont s'est frac­tu­ré la clavi­cule et sa sai­son est termi­née», alors que dans le camp adverse, Sébastien Bourg ajoutait, «Nous avons li­vré une très mau­vaise pre­mière période qui sen­tait la fin de sai­son. J'ai re­mis les pen­dules à l'heure à la pause et, après le 4-0, mes joueurs, qui ont su se re­mettre en question, ont eu une très belle ré­ac­tion. Nous avons même eu deux balles d'éga­li­sa­tion, de quoi rentrer frus­t­rés

Jean-Pierre WYNS

Commentaires